Hypersensible ! Hypersensible ! Est-ce que j'ai une gueule d'hypersensible !!!?


16 Nov
16Nov

Ce superlatif est mis à toutes les sauces de nos jours et je m’arrête un peu dessus pour tenter de considérer les choses autrement…

Pour ce faire je prends l’image de la Nigelle de Damas…Quelle fleur ! quelle splendeur ! Un agencement subtil de ses pétales, pistils et étamines qui lui donnent un air à la fois fragile et mystérieux… on peut l’appeler communément « cheveux de vénus » ou bien aussi « diable dans le buisson » faites votre choix … ! elle me paraît puissante.

Et je lui trouve beaucoup de similitudes avec les personnes que l’on qualifie d’hypersensibles : La personne hypersensible est très subtile… on dit communément qu’elle peut briller de mille feux lorsqu’elle est en confiance mais qu’elle se trouve dans une détresse et une fragilité indicible lorsqu’elle doute… Certes ; mais n’est-ce pas tout juste le propre de l’humain que d’osciller d’un état à un autre pour expérimenter pleinement la vie ?!

N’est-ce pas tout juste accepter sa nature que de vivre ses ressentis ?

"Laisser aller ses pleurs sans pouvoir les contenir… et pourquoi les contenir puisqu’elles sont là ? elles ont bien quelque chose à exprimer ?!"

"Exploser ses colères oui ça dérange... et alors si c’est ma manière à moi de survivre parce que ça bouillonne tellement en moi que sinon je tombe malade ! oui je sais j'explose pas sur les gens... d'ailleurs bien souvent c'est à moi même que j'en veux..."

"Sauter de joie dans tous les sens, chantonner, s’exclamer pour la moindre bonne nouvelle ! Embrasser pour un rien ! c’est sûr ça en énerve pas mal autour tellement c’est contagieux… ! ça fait peur tant d’émotion positive ! on est tellement contenus dans nos codes sociaux !!!"

"Si je veux m'enfermer et voir personne parceque trop de choses me touchent d'un seul coup et que j'ai besoin de temps pour les appréhender ? ça dérange qui ?! j'exprime aussi quelque chose à montrer que j'ai besoin de m'isoler !"

... qui est le plus humain dans tout ça ?

Je m’interroge… la société n’est-elle pas en train de stigmatiser sur le sujet « hypersensible » pour exprimer inconsciemment qu’elle a perdu un peu de son humanité ? L’humain de tout temps a utilisé ses ressentis pour avancer dans sa quête… ou bien ? ce que l'homme recherche avant tout n'est-ce pas le plus beau des ressentis ? c'est quoi l'Amour déjà ? en contenant et en niant ses émotions l’homme n’est-il pas en train de se fermer à ce à quoi il aspire depuis toujours ?

La majeure partie des personnes que je croise n’ont pas conscience qu’elles sont comme des Nigelles de Damas… fragiles et riches de subtilités… et d’une beauté intérieure pleine de ressources !!! elles sont arrivées là juste parce qu'elles ont ressenti qu’elles pouvaient peut-être s’ouvrir un nouveau chemin… un chemin vers soi, un chemin vers l’humain. Aborder nos émotions nous permet de les reconnaître, d’accepter notre condition et ensuite seulement il est possible de les dépasser, et évoluer… je parle ici uniquement d’évolution liée au bien être bien entendu, même si sur l’échelle du bien être on peut décliner plusieurs degrés…

je suis d’avis que chacun a SON hypersensibilité ; sûrement plus ou moins exacerbée je vous l’accorde, mais c’est là toute la beauté du patchwork… et je pense que lorsque s’exprime cette hypersensibilité c’est pour signifier à l’homme qu’il aspire à progresser intérieurement… qu’il aspire à une plus grande harmonie avec son Être profond et dans sa relation avec l’extérieur.

Alors oui en effet, le but est bien d’apprivoiser ses états émotionnels, seulement ceux qui sont concernés aujourd’hui ; ces « hypersensibles »... ce sont peut être plutôt des précurseurs… à moins qu'ils ne soient une dernière bouée de sauvetage...? car en travaillant sur leurs fragilités ils découvrent bien souvent une merveilleuse puissance.

Je souhaite sincèrement à chacun de pouvoir connaître, reconnaître et traverser cette part d'hypersensible... Au-delà de cette expérience on y trouve à la fois son opposé et complément… la sérénité.

En savoir plus sur mon accompagnement